Redécouvrir les grands rendez-vous de l’année avec un enfant !

En atteignant 30 ans, certains moments forts de l’année perdent en saveur. La magie de Noël disparaît pour laisser place au stress de trouver les bons cadeaux. L’excitation des anniversaires se transforme en douloureux rappel des années qui passent.

Et puis cette année, notre Petite Loutre a eu un an et nous avons redécouvert Noël et la joie des anniversaires. Les grands rendez-vous familiaux ont aussi pris un autre goût maintenant que notre puce peut en profiter pleinement. Tout au long de l’année ces grandes dates nous apportent maintenant d’immenses joies, comme nous ne les vivions plus depuis quelques années !

Son anniversaire : mettre les petits plats dans les grands !

Mise à part une bonne fête pour le passage des dizaines, cela faisait bien longtemps que nous n’avions pas vraiment fêté un de nos anniversaires ! Mais cette année, avec la première bougie de notre puce, nous avons pour la première fois réuni nos deux familles ! Quel bonheur de pouvoir voir tous nos proches en même temps ! (même si les différences entre nos deux côtés sont peut-être trop grandes pour reproduire trop souvent ce schéma !)

Le premier anniversaire et la découverte du chocolat !

Voir notre fille comprendre petite à petit le déballage, recevoir tous ces cadeaux et apercevoir les grands sourires de tous, à chacune de ses réactions de joie. Pour l’occasion nous lui faisions aussi goûter pour la première fois du gâteau au chocolat et découvrions alors que notre fille pouvait être encore plus furie qu’elle ne l’est d’habitude !

Lire la suite
Publicités

Crèche ou nounou – choisir sans stress!

Un des sujets les plus angoissants lors des premiers mois de bébé est de s’imaginer faire garder son enfant par des personnes encore inconnues.

Deux solutions principales existent : la crèche et l’assistante maternelle et il est parfois difficile de choisir. Certains parents sont absolument convaincus par l’une ou l’autre des possibilités mais beaucoup hésitent de longues semaines en ayant peur de faire le mauvais choix.

Pourtant, chaque mode de garde a de vrais avantages et quelque soit votre choix, vous serez sûrement très fiers de voir votre enfant progresser dans ce nouvel environnement enrichissant pour lui!

Je vous parlerai donc dans cet article de ces deux modes de garde et je vous donnerai mon astuce pour trouver votre place efficacement et sans stress !

En collectivité, l’enfant se sociabilise et découvre autrement !
Lire la suite

Accompagner son enfant vers la marche

Depuis la naissance de ma fille, j’ai toujours eu hâte de la voir marcher ! J’étais curieuse de voir comment en quelques mois seulement notre Petite Loutre pourrait passer d’une quasi immobilité à un mouvement ininterrompu de marche.

Je me suis renseignée au fur et à mesure de ses progrès moteur sur la prochaine étape mais nous l’avons toujours laissée aller à son rythme, en l’encourageant mais sans jamais l’assister.

La motricité libre

La motricité libre est un concept très en vogue actuellement et consiste à laisser son enfant libre de ses mouvements, à l’accompagner dans ses progrès en respectant son rythme et à l’encourager dans son évolution.

Bougribouillons, qui a un merveilleux don pour illustrer l’évolution de l’enfant a réalisé de très belles affiches sur la motricité libre que vous pourrez trouver sur ce post et dont voici un extrait.

La très belle illustration de Bougribouillons.Fr sur la motricité libre

Nous avons donc été immédiatement séduits par le concept de la motricité libre et le suivons depuis la naissance de ma fille. Dans notre quotidien, cela se traduit par cela :

Lire la suite

Quand être parent est facile !

Cet article fait écho à un précédent article, Quand être parent est difficile. Nous découvrions alors notre Petite Loutre affirmer sa personnalité, avoir des envies fortes et ne pas accepter de les voir rejetées.

Bien que sensibles à l’éducation bienveillante, nous avions eu du mal à réagir correctement à ce nouveau comportement et à garder la patience nécessaire dans ces phases d’opposition.

Et puis seulement quelques semaines plus tard, l’humeur générale dans notre maison a complètement changé, et nous vivons actuellement une période où chaque soir je me dis que j’ai une chance folle de l’avoir elle, des les avoir eux; où nous savourons ensemble chaque moment (ou presque) que nous passons ensemble.

Qu’est ce qui a changé ?

La question que je me suis posée quand je me suis rendue compte de ce revirement de situation a été : qu’est ce qui a changé ? Comment étions nous passer d’un sentiment de fatigue mentale et d’opposition quasi permanente à une telle complicité et une telle facilité dans nos rôles de parents ?

Lire la suite

Les dures premières semaines avec bébé !

Aujourd’hui, j’ai envie d’écrire un article que j’aurais aimé (dû) lire avant l’arrivée de ma Petite Loutre, un petit aperçu de ce qui vous attend durant les premières semaines de votre nouvelle vie de maman !

1ière difficulté : ne pas se préparer !

Quand j’ai découvert que j’étais enceinte, je me suis immédiatement mise à parcourir internet et les blogs de mamans à la recherche d’informations sur la grossesse, sur le fœtus qui était en train de grandir en moi et sur l’accouchement. Durant les premiers mois de grossesse, j’essayais surtout de travailler sur ma phobie médicale mais même à l’approche de la date fatidique, je ne me suis pas tant renseignée sur la vie que j’aurais avec mon bébé.

Optimiste, je pensais que tout se passerait bien, même si je n’y connaissais quasiment rien en bébé ! Le sommeil : nous n’aurions pas de problème puisque j’expliquais très souvent à ma fille encore dans mon ventre que les nuits étaient sacrées et qu’elles duraient de 20h à 7h ! L’allaitement : facile ! On prend son bébé, on le met au sein et on profite de ce moment intime. La journée : toute simple, entre deux siestes on fait quelques sourires à son bébé, on lui parle et lui met un peu de musique et ce sera bon !

Même dans une tenue trop mignonne, le change peut vite tourner au drame !

Et en fait, rien ne s’est passé de la sorte et j’ai été surprise de voir à quel point ces premières semaines avec bébé étaient éprouvantes ! Comme pour tout, mieux vaut donc se préparer pour mieux réagir que de tout prendre sur le coin de la figure par surprise !

Lire la suite

Notre DIY du week-end : le riz coloré !

Ce week-end, nous avons mis à profit un nouveau dimanche pluvieux pour enfin faire tester à ma puce mon riz coloré !

Toujours dans une grande période de transvasement, j’étais certaine du succès de cette activité et je ne m’étais pas trompée. A 18 mois, elle s’est beaucoup amusée et voici en détail notre activité !

1ère étape : la fabrication !

Alors tout d’abord sachez qu’il faudra vous y prendre en avance pour réaliser cette activité ! Le riz coloré nécessite un temps de séchage et vous ne pourrez pas le présenter à vos enfants immédiatement après réalisation.

Pour faire votre riz coloré, vous aurez besoin de peu de choses :

  • Du riz blanc (de base)
  • Du vinaigre blanc
  • Des colorants (idéalement naturel)
  • Des sachets congélation ou tout autre récipient que l’on puisse fermer.

Il faudra prévoir 25ml de vinaigre par 200g de riz (moi j’ai fait un peu au pif pour les quantités et ça a très bien marché !). Le vinaigre sert à figer la couleur sur le riz. Les mains et vêtements de vos enfants seront ainsi préservés !

Ensuite rien de plus simple, vous mettez le riz dans le sachet congélation avec la dose de vinaigre correspondante puis vous ajoutez le colorant (ou les colorants pour faire des mélanges). Ensuite vous secouez bien puis vous ajoutez du colorant si besoin, jusqu’à obtenir la couleur souhaitée.

Vous étalez ensuite le riz ainsi coloré sur une plaque, un carton ou tout autre surface plane puis vous laissez sécher. L’odeur peut être assez forte au début donc si vous pouvez faire sécher dehors c’est l’idéal. Laissez ensuite tranquillement tout ça jusqu’à ce que le riz soit sec et que l’odeur se soit évaporée (j’ai laissé plus d’une semaine pour être bien sûre !). Et voilà, c’est prêt !

Lire la suite

Mon avis sur le siège auto 0+/1 Pearl Pro i-Size de Bébé Confort

Plus les mois passent et plus je raisonne ma consommation en général, et en particulier en ce qui concerne ma Petite Loutre. Après quelques semaines de craquage en vêtements, livres et jouets, je limite maintenant mes achats et privilégie l’occasion.

Pourtant il y a un sujet sur lequel je ne prendrai jamais de risque : les sièges auto ! Nous avons déjà vécu plusieurs accidents de voiture, Papa Loutre et moi, dont un lorsque j’étais enceinte. Nous sommes donc bien conscients que le risque zéro n’existe pas et je compte donc protéger au maximum ma petite puce en misant sur des sièges auto de qualité !

Après avoir acheté et donné mon avis ici sur le Cybex Sirona, voici donc mon avis détaillé sur notre deuxième siège 0+/1 : le Pearl Pro de Bébé Confort.

Présentation de l’ensemble Pearl Pro + base IsoFix

Pas besoin de vous présenter la marque Bébé Confort, j’imagine que tout le monde la connaît ! Nous ne possédons à la maison que deux produits de cette marque, ce siège auto et une poussette Laika 2 dont nous sommes très satisfaits ! (j’en parlais ici)

Comme je vous le disais dans mon article consacré au choix du siège auto, nous visons pour cet article la qualité et privilégions des sièges spécifiques à chaque catégorie d’âge, qui sont les plus adaptés pour protéger nos enfants. C’est pour cette raison que nous avons choisi d’acheter un deuxième siège auto 0+/1, qui correspond aux enfants de moins de 18.5kg. En théorie cela devrait donc nous suffire jusqu’aux 4 ans de notre fille mais avec son gabarit petit et léger, nous l’utiliserons peut-être plus longtemps.

Le siège auto Pearl Pro de Bébé Confort
Lire la suite

Quand l’évidence d’un deuxième bébé n’en est plus une …

Comme la plupart des petites filles, très tôt je me suis imaginée maman. Ayant une petite sœur de 3 ans de moins que moi, je me voyais avec deux enfants, pour reproduire le schéma familial.

Pourtant plus petites, nous ne nous entendions pas vraiment avec ma sœur. Malgré toutes nos disputes et nos chamailleries, je crois que je comprenais cependant les bienfaits de ne pas être seule avec mes parents.

En grandissant, nos relations se sont améliorées et je vois aujourd’hui la chance que j’ai de l’avoir dans ma vie. C’est la seule personne qui a reçu la même éducation que moi et en ajoutant cela à nos similitudes de caractères, même sans nous parler si souvent que cela (elle n’habite pas proche de moi), nous nous comprenons.

Ma famille idéale : 3 enfants

Avant d’avoir ma Petite Loutre, je rêvais d’avoir trois enfants ! J’ai connus plusieurs fratries de ce type (comme Papa Loutre par exemple) et j’ai souvent vu une grande complicité entre ces frères et sœurs, en tout cas quand ils étaient adultes.

Lire la suite

Mon coup de cœur pour Les tendances d’Emma

Pour ce deuxième article sur mes coups de cœur, je ne vais pas vous parler d’une créatrice mais d’une petite marque française que j’adore : Les tendances d’Emma.

L’aventure de cette marque a commencé il y a bientôt 10 ans, lorsque le zéro déchet n’était pas encore à la mode. Pourtant devant les cotons démaquillants qui remplissaient leurs poubelles, les créateurs ont eu l’idée de proposer des kits de lingettes lavables.

C’est par ce produit que je les ai connus mais leur offre est maintenant bien plus étendue !

Les tendances d’Emma crée et commercialise régulièrement des nouveautés qui nous aident à consommer de manière plus durable comme des Cup, des serviettes hygiéniques lavables, des débarbouillettes pour les enfants, des coussinets d’allaitement lavables, …

Capture d’écran de la page d’accueil du site Les Tendances d’Emma
Lire la suite

La communication bienveillante avec son bébé

L’éducation bienveillante est très en vogue en ce moment et bien que je ne maîtrise pas encore tous les outils de ce mode d’éducation, il y en a un qui fait maintenant complètement partie de mon quotidien : la communication bienveillante !

L’éducation bienveillante ?

Mais pour commencer, qu’est ce que l’éducation bienveillante ? Pour moi, c’est essayer de comprendre son enfant et ses réactions et adapter les nôtres pour l’accompagner dans son développement. Si vous voulez une description plus détaillée et sûrement plus juste, je vous renvoie vers le site Cool parents make happy kids et notamment cet article. J’aime aussi beaucoup le site Papa positive qui nous donne des outils et informations clairs et concis pour appliquer l’éducation positive au quotidien avec ses enfants. Une vraie mine d’informations que je vous conseille !

Ce que j’aime dans toutes les théories d’éducation positive, c’est qu’on ne voit plus l’enfant comme un petit adulte qui essaie de nous manipuler, de nous enquiquiner ou de prendre le contrôle de la maison; mais comme une petite personne, qui ne maîtrise pas encore ses émotions ou toutes les règles de vie. Le rôle du parent est alors de l’aider à apprivoiser ses réactions et le monde qui l’entoure et de lui apprendre à réfléchir et à faire par lui-même. Ainsi, on n’élève pas des enfants obéissants aveuglément, mais des enfants curieux, responsables, empathiques et impliqués dans leurs décisions.

Lire la suite